• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Keren Hayessod Genève

Nos projets en 2020

Cette année, le comité a décidé de soutenir non pas un mais deux projets qui lui tenait particulièrement à cœur et qui sont dans l’essence même du Keren Hayessod puisqu’il s’agit de soutenir d’une part l’Alyah et de d’autre part les enfants défavorisés.
Projet 1 : les centres d'intégration
L’intégration complète d’un nouvel immigrant (olé hadash) coûte 5 500 francs suisses.

Projet 2 : le programme Avenir des Jeunes
Le coût d’un accompagnement complet s’élève à 2 800 francs suisses par enfant.

Votre générosité change la vie des Olim et des jeunes en difficulté.

Projet 1
Les centres d'intégration

LA PREMIÈRE MAISON POUR LES NOUVEAUX IMMIGRANTS (OLIMS)

Les huit centres d’intégrations dans le sud d’Israël soutenus par le Keren Hayessod accueillent actuellement plus de 1 000 nouveaux immigrants (Olim). Ces centres se situent à Ashkelon, Be’er Sheva, Kiryat Gat, Sderot et Ashdod. Ils accompagnent les Olim vers une intégration réussie car faire l’Alyah n’est pas simplement emménager en Israël, il s’agit de devenir un membre actif de la société et de contribuer à renforcer le pays. Les Olim sont originaires de 16 pays dont l’ex-bloc soviétique, l’Ethiopie, le Yémen, la Tunisie, la France, le Venezuela et le Brésil. 

Chaque centre a sa spécificité et accueille les familles en fonction de leurs besoins :

Lorsqu’une famille arrive dans un centre d’intégration, elle souscrit une assurance sociale, inscrit ses enfants à l’école et ouvre un compte en banque. Ensuite, les parents bénéficient de cours intensifs d’hébreu (Oulpan) pendant que les enfants sont à l’école. Petit à petit, les parents doivent également se familiariser avec le fonctionnement des administrations et trouver un emploi. Généralement, une famille est accompagnée durant six mois et prend ensuite son indépendance. Mais dans certains cas, il arrive que l’accompagnement dure jusqu’à deux ans, avant d’avoir tous les acquis nécessaires à la vie en Israël.


L’intégration complète d’un nouvel immigrant (olé hadash) coûte 5 500 francs suisses.

 

Succes story:

La famille Ambeya provenant d’Ethiopie, composée des deux parents et de leurs cinq enfants, a attendu deux ans à Gondar avant de pouvoir faire l’Alyah. Elle a ensuite bénéficié de deux ans d’accompagnement en centre d’absorption grâce à quoi tous parlent couramment hébreu et se sont bien intégrés en Israël. Ce fut l’une des premières familles à avoir acheté un appartement en sortant du centre. Ils vivent désormais à Be’er Sheva, les parents travaillent et les enfants vont à l’école.


Projet 2
Le programme Avenir des Jeunes

SOUTENIR LES JEUNES EN DIFFICULTÉ ET LEURS FAMILLES VIVANT À SDÉROT ET KIRYAT GAT

Réduire le nombre d’enfants et de jeunes en difficulté est l’un des plus grands défis sociaux d’Israël. Selon le dernier rapport de l’OCDE, le taux de pauvreté en Israël est le plus élevé de tous les états membres. C’est l’un des cinq pays qui affichent le plus grand écart entre riches et pauvres.

850 000 enfants vivent sous le seuil de pauvreté

Un enfant sur quatre, soit 850 000 enfants, vivent en dessous du seuil de pauvreté en Israël. De nombreuses recherches montrent qu’il existe un lien direct entre la pauvreté et la détresse émotionnelle, les problèmes de santé, les comportements à risque, la sous-performance, le manque de mobilité sociale.

Menaces terroriste

S’ajoute à cela le fait que dans le sud du pays, les populations sont confrontées à des menaces croissantes (roquettes, ballons enflammés) qui créent un environnement hostile.

Pour garantir la vitalité d’Israël en tant que nation juive, il est impératif d’enrayer le cycle de la pauvreté et de la marginalisation des enfants et des jeunes en difficulté. Le programme Youth Futures (Avenir des Jeunes) de l’Agence Juive, soutenu par le Keren Hayessod, a vu le jour afin de contribuer à éliminer la fracture sociale en Israël. Son but est de soutenir et d’accompagner les jeunes en difficulté ainsi que leurs familles en leur procurant les outils nécessaires pour se construire un avenir prometteur.

Le coût d’un accompagnement complet s’élève à 2 800 francs suisses par enfant.


Concrètement, que se passe-t-il pour un jeune ?

Après s’être inscrit au programme, chaque enfant est suivi par un mentor. Ce dernier est un jeune professeur dynamique et motivé qui a généralement bénéficié de ce programme. Il est le médiateur entre les enfants, leurs parents, l’école et les organismes de protection sociale.

En créant et en maintenant des liens forts, le mentor accompagne l’enfant et sa famille afin de développer et perfectionner les compétences nécessaires à la vie quotidienne.

Ce programme s’étend sur trois ans durant lesquels l’enfant apprend à identifier ses forces, et notamment la confiance en soi qui permet de briser le cercle vicieux de l’échec. Un travail individuel est mis en place pour aider l’enfant à progresser dans ses études et à améliorer ses résultats scolaires. Parallèlement, le mentor accompagne l’enfant afin d’améliorer son comportement social et de renforcer ses sentiments positifs vis-à-vis de lui même et des autres.

Et les parents ?

Les équipes travaillent également avec les parents par le biais de conseils, de réunions individuelles, d’ateliers ainsi que par le développement personnel pour que ces derniers soient actifs et jouent un rôle central dans le changement de vie de leurs enfants. Le programme Youth Futures permet souvent un meilleur accès aux aides sociales grâce aux mentors qui ont une bonne connaissance du système et des aides disponibles.

Notre histoire

Jusqu’en 1951, il n’existe qu’un seul Keren Hayessod pour toute la Suisse. C’est à cette époque que les Alémaniques et les Romands divergent sur la finalité de leurs actions. Les milieux religieux alémaniques exigent, à cette époque, qu’une partie des dons soit attribuée à leurs institutions. Les Romands, de leur côté, entendent destiner l’intégralité des fonds recueillis aux seuls besoins du tout nouvel Etat d’Israël.
Image

La scission se fait inévitable et c’est Me Jean Brunschvig z.l. qui prend la première présidence de la nouvelle Section Suisse romande. Il assumera cette fonction jusqu’en 1974 avec la seule aide de sa collaboratrice, Madame Annie Lévy.

Par la suite, Nessim Gaon, qui le remplace, introduira à Genève et pour toute la Suisse romande, la fonction de Shalyah’, ou émissaire permanent envoyé par le bureau du Keren Hayessod en Israël afin de professionnaliser le démarchage auprès des donateurs.

Depuis, la Suisse romande s’est également divisée en deux campagnes; Genève et Lausanne. Divers présidents se sont succédé afin de poursuivre les efforts du Keren Hayessod.

Chaque campagne est menée par le siège basé en Israël et elle est soumise au comité local composé de membres du conseil d’administration et dirigé par le président. Le Keren Hayessod de Genève organise divers événements chaque année à commencer par l’ouverture de campagne qui a lieu une fois par année et accueil des orateurs de renom tels que Bill Clinton, Al Gore, Rudy Giuliani, Nicolas Sarkozy, Shimon Peres, Nikky Haley.

La campagne Genève récolte des fonds pour des projets sélectionnés par le Keren Hayessod qui sont considérés comme priorités nationales de l’Etat d’Israël.

Activités

  • L'Ouverture de Campagne de Genève - 2020

    C’est comme chaque année à l’hôtel Président Wilson que s’est tenu notre dîner de gala ce mardi 28 janvier dernier. Mais cette année fut différente et spéciale à bien des égards. Nikki Haley, ancienne ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies, nous a fait l'honneur de sa présence pour les 100 ans du Keren Hayessod.

    Après la diffusion d'un émouvant film reprenant les 100 ans d'actions du Keren Hayessod pour le peuple d'Israël, Son Excellence Nikki Haley a été chaleureusement accueillie par les 450 convives. Interviewée durant 45 minutes par la journaliste Hila Korach, Nikki Haley nous a transporté à travers sa carrière et ses prises de positions pour Israël. En parcourant différents sujets, elle affirmait d'ailleurs : « Israël est une lumière au Moyen-Orient, j’ai toujours estimé que lorsqu’Israël était fort, l’Amérique était meilleure, et cela contribuait à rendre le monde meilleur ».

    En savoir plus...
  • Ouverture de Campagne Genève 2020

     

    Soirée de gala : les 100 ans du Keren Hayessod 

    Nous célébrons cette année les 100 ans du Keren Hayessod, fondé en 1920 par le Comité Exécutif Sioniste à Londres. Depuis sa création, le Keren Hayessod a fait preuve d'un engagement inconditionnel au service de la population israélienne et du peuple juif.

    Nous avons le joie de vous inviter à célébrer ce centenaire lors de la soirée de gala qui se tiendra le mardi 28 janvier 2020 à Genève. 

    Inscription: kerenge@kerench

     

    Informations supplémentaires
    • Date & Heure: Mardi 28 janvier 2020 à 19h
    En savoir plus...
  • Séniors : un voyage en Israël fait pour vous !

    4ème édition du voyage Séniors du Keren Hayessod !

    Du 17 au 22 novembre 2019, participez à un voyage au cœur d’Israël, rempli d’émotion et de rencontres, adapté à un public senior francophone.
    Lors de ce voyage, vous pourrez rencontrer les bénéficiaires de nos programmes socio-éducatifs : jeunes, familles, seniors, soldats…, découvrir des lieux historiques et incontournables à votre rythme : Le Kotel, la Knesset, Yad Vashem, etc. Un beau voyage organisé conjointement avec nos amis du Keren Hayessod Belgique et France.

    Pour toute question ou inscription, contactez-nous via mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par teléphone: 022 909 68 55

    En savoir plus...
  • Conference July 3rd

  • Walk Israel 2019

     

    Walk Israël est la randonnée officielle du Keren Hayessod, le long du Sentier national d’Israël, en soutien au programme Avenir des jeunes.

    Walk Israël a été divisé en cinq sections parcourues de 2016 à 2020 par des supporters du Keren Hayessod du monde entier réunis en Israël pour poursuivre la randonnée. 

    Le Sentier national d’Israël (Shvil Yisrael en hébreu) est un sentier de randonnée de 1,025 km (636 miles) qui traverse tout le pays du nord au sud. Du Kibboutz Dan, près de la frontière libanaise à la station balnéaire d’Eilat sur la mer Rouge, le Sentier National d’Israël relie l’extraordinaire diversité des paysages d’Israël.

    Le sentier traverse une varié de paysages naturels, de nombreux écosystèmes ainsi que le patchwork des habitats d'Israël et sa mosaïque humaine. Le magazine National Geographic a répertorié le Sentier National d’Israël comme l’un des sentiers de randonnée les plus incroyables au monde.

    Informations supplémentaires
    • Date & Heure: Du 3 au 8 novembre 2019 - Israël
    En savoir plus...
© 2020 Keren Hayessod Suisse romande. All Rights Reserved. Powered & Protected by ZENData