Faire un don

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Keren Hayessod Genève

Notre Projet – Hadassah Neurim

Village pour jeunes à risque

Ayant toujours à coeur la jeunesse israélienne à risque et fort des résultats accomplis avec le projet de Ramat Hadassah, le comité de Genève a choisi à nouveau un projet de Village de Jeunes se trouvant dans la région de Netanya, Hadassa Neurim.

Le nombre croissant des jeunes à risques est l'un des problèmes sociaux les plus significatifs d'Israël. Le Keren Hayessod vous invite à être notre partenaire dans le soutien au village de jeunes Hadassah Neourim qui accueille des jeunes à risques.

Soutenir un élève pendant un an coûte CHF 6 880.
Votre générosité peut changer la vie de ces enfants.

La préservation et l'entretien des bâtiments font partie des objectifs à long terme d'Hadassah Neourim qui s'efforce de devenir l'un des villages de jeunes et des institutions éducatives les plus performants d'Israël.


POURQUOI
  • 850 000 enfants israéliens, soit un enfant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté.
  • 475 000 sont reconnus, par les services sociaux israéliens, comme des "jeunes à risques".
Il est primordial de prendre en charge ces jeunes à risques avant qu'il ne soit trop tard et de leur fournir une intervention positive qui leur permettra de surmonter leur retard scolaire et social, de passer leur baccalauréat, de se préparer à la vie adulte et de devenir des membres productifs de la société israélienne. Le Keren Hayessod-Appel unifié pour Israël est engagé dans l'amélioration de la situation des jeunes à risques grâce au soutien qu'il apporte aux Villages de Jeunes de l'Agence Juive. Dans ces villages, ces adolescents reçoivent une seconde chance et bénéficient d'un programme de rattrapage scolaire de quatre ans qui met l'accent sur les études mais favorise aussi le développement personnel et la responsabilisation de chaque jeune.



Le Keren Hayessod de Genève a choisi Hadassah Neourim - près de Netanya. Chaque année, 350 jeunes à risques de 14 à 18 ans y trouvent un foyer encourageant et chaleureux. Ce village est l'un des quatre Villages de Jeunes de l'Agence juive affiliés au Keren Hayessod qui sont souvent le dernier recours pour les jeunes à risques.

COMMENT

Pour permettre aux élèves de surmonter leur retard scolaire, Hadassah Neourim propose à chacun de ces jeunes un programme taillé sur mesure, qui répondra à ses besoins scolaires, émotionnels et éducatifs. Il doit permettre à chaque élève de terminer le lycée avec un baccalauréat complet ou partiel. Le programme d'Hadassah Neourim comprend une préparation classique au baccalauréat, ainsi que des filières de formation professionnelle dans des domaines comme l'électronique, l'ingénierie automobile et la mécanique.

Les points forts de l'école sont dans les domaines des sports, de l'art, de la musique et du théâtre. La troupe de danse du village est connue et elle s'est beaucoup produite, en Israël et à l'étranger, tandis que le programme d'athlétisme jouit d'une notoriété nationale et attire des élèves venus de tout Israël. L'école a aussi une chorale et un club de théâtre.

Pour y parvenir, il est important d'offrir aux élèves un accès à des installations de qualité, dotées de locaux éducatifs et résidentiels modernes et de pointe. Ces activités jouent un rôle central dans la reconstruction sociale et personnelle des jeunes. Ils bénéficient également des programmes et des activités de base suivants :
• Le centre d'excellence scolaire – offre aux jeunes du village d'Hadassah Neourim un environnement positif pour l'étude après l'école, ce qui les aide à réussir en classe. En 2015-2016, quelque 300 adolescents ayant
besoin d'une assistance ont fréquenté ce centre, sur les 350 élèves de la troisième à la terminale que compte le village.
  • Le Centre Nautique – mené en partenariat avec l'association à but non lucratif Ziv Neourim, le programme de responsabilisation maritime fonctionne dans le village depuis plus de dix ans. Le centre maritime offre un second foyer à 70 jeunes passionnés par la mer. Ils peuvent y apprendre à surfer et socialiser avec des jeunes de leur âge dans un environnement positif.
  • Le programme "Meister" d'ingénierie automobile – Ce programme de deux ans, mené en partenariat avec l'Aliya des jeunes d'Allemagne, Tsahal et le collège KZF de Francfort en Allemagne, est le plus important programme de formation professionnelle d'Hadasssah Neourim. Il forme les participants pour en faire des mécaniciens automobiles diplômés. Beaucoup de ses diplômés servent dans le prestigieux corps de technologie et d'ingénierie de Tsahal.
  • Ouvert tout au long de l'année, le zoo pour enfants et centre de thérapie animalière reste l'un des programmes les plus importants du village. Son objectif général est d'intégrer thérapie, éducation et responsabilisation. Les élèves ont même la possibilité de préparer les épreuves du baccalauréat en sciences de la vie et agriculture, selon un programme scolaire reposant sur le zoo et centre de thérapie animalière. Le zoo est doté d'un programme de zoothérapie qui offre un cadre particulièrement efficace pour aider les élèves à surmonter leurs traumatismes émotionnels et psychologiques. Ce programme renforce aussi le sentiment de communauté au sein du village et le sens de la responsabilité collective dans les soins aux animaux et l'assurance de leur survie.
  • Un des vieux bâtiments du village, le Bâtiment Bockleman, est un complexe polyvalent. Il est urgent que le village dispose d'un local moderne où il puisse accueillir des événements rassemblant plusieurs centaines de personnes. Les rénovations proposées permettraient de transformer l'aspect du Bâtiment Bockleman améliorant l'esthétique du village et la qualité de vie de ses élèves. Le coût de la rénovation du Bâtiment Bockleman s'élève à CHF 54 115.
Hadassah Neourim est très fier de ses élèves, qui ont dû affronter de nombreux obstacles et qui, malgré leurs antécédents, ont trouvé la force et le courage de réussir. Vitaly Ospetz, ancien élève : "Hadassah Neourim m'a doté d'outils à long terme pour m'aider à affronter la vie pendant mes études au lycée et par la suite. J'ai appris à faire partie de la société. Mon réseau social de l'école m'a aidé à me faire de nombreux amis qui font encore partie de ma vie."

Aujourd'hui Vitaly a 26 ans et il vit à Netanya. Il travaille comme conférencier spécialisé dans la motivation et enseigne aux autres comment transformer les crises en opportunité, et réussir. Il est fiancé et il a eu un bébé avec sa future femme.

Notre histoire

Jusqu’en 1951, il n’existe qu’un seul Keren Hayessod pour toute la Suisse. C’est à cette époque que les Alémaniques et les Romands divergent sur la finalité de leurs actions. Les milieux religieux alémaniques exigent, à cette époque, qu’une partie des dons soit attribuée à leurs institutions. Les Romands, de leur côté, entendent destiner l’intégralité des fonds recueillis aux seuls besoins du tout nouvel Etat d’Israël.
Image

La scission se fait inévitable et c’est Me Jean Brunschvig z.l. qui prend la première présidence de la nouvelle Section Suisse romande. Il assumera cette fonction jusqu’en 1974 avec la seule aide de sa collaboratrice, Madame Annie Lévy.

Par la suite, Nessim Gaon, qui le remplace, introduira à Genève et pour toute la Suisse romande, la fonction de Shalyah’, ou émissaire permanent envoyé par le bureau du Keren Hayessod en Israël afin de professionnaliser le démarchage auprès des donateurs.

Depuis, la Suisse romande s’est également divisée en deux campagnes; Genève et Lausanne. Divers présidents se sont succédé afin de poursuivre les efforts du Keren Hayessod.

Chaque campagne est menée par le siège basé en Israël et elle est soumise au comité local composé de membres du conseil d’administration et dirigé par le président. Le Keren Hayessod de Genève organise divers événements chaque année à commencer par l’ouverture de campagne qui a lieu une fois par année et accueil des orateurs de renom tels que Bill Clinton, Al Gore, Rudy Giuliani, Nicolas Sarkozy, Shimon Peres.

La campagne Genève récolte des fonds pour des projets sélectionnés par le Keren Hayessod qui sont considérés comme priorités nationales de l’Etat d’Israël.

Activités

  • Walk Israel 2019

    Walk Israel is the official Keren Hayesod hike along the Israel National Trail in support of the Youth Futures program. Walk Israel has divided the trail into 5 sections, and from 2016-2020, Keren Hayesod supporters from around the world meet annually in Israel to complete the trail. Now in its fourth year, Walk Israel is building an international hiking group that is dedicated to the people of Israel.

    Informations supplémentaires
    • Date & Heure: Du 3 au 8 novembre 2019 - Israël
    En savoir plus...
  • Conférence annuelle 2019

    Cliquez ici pour voir le programme

    Pour plus d'information veuillez nous contacter par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone: 022 909 68 55

     

     

    Informations supplémentaires
    • Date & Heure: Du 7 au 10 mai 2019 - Israël
  • Déjeuner de l'action féminine -1.04.2019

    Le comité de l'Action Féminine du Keren Hayessod a le plaisir de vous inviter à son déjeuner annuel qui aura lieu le lundi 1er avril 2019 à 12h00 à Genève.

    Tous les fonds récoltés lors de ce déjeuner iront au profit du projet Village de Jeunes Ben Yakir près de Hadera.


    Déjeuner: CHF 120

    Information et inscription: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • Soirée d'Ouverture de Campagne 2019

     

     

    Plus de 300 personnes se sont réunies à l’hôtel Président Wilson, le 5 février dernier, pour renouveler leur soutien à Israël lors de la soirée d’Ouverture de Campagne du Keren Hayessod.

    Depuis 99 ans, le Keren Hayessod participe au miracle israélien. Comme l’a rappelé le Président du Keren Hayessod Suisse Romande, Avy Lugassy, face à la montée d'un antisémitisme décomplexé, il y a la force d'un Etat sûr, prospère, extraordinairement innovant, aux prises avec d'incommensurables défis sécuritaires - 18 milliards de CHF investis dans la seule défense -. Un pays qui a, encore et toujours, tant besoin du soutien de sa diaspora. Aujourd’hui en Israël 1,8 million d’Israéliens dont 842 000 enfants vivent sous le seuil de pauvreté soit un enfant sur quatre.

    La parole a ensuite été donnée à deux oratrices passionnées : Dana Weiss et Brigitte Gabriel.

    En savoir plus...
  • Soirée d'Ouverture de Campagne 2019

     Inscription: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    En savoir plus sur Brigitte Gabriel, Yann Moix et Moshe Peretz:

    Informations supplémentaires
    • Date & Heure: 5 février 2019 - Genève
    En savoir plus...
© 2019 Keren Hayessod Suisse romande. All Rights Reserved. Powered & Protected by ZENData